Mon meilleur ami me ressemble plus que mon frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon meilleur ami me ressemble plus que mon frère

Message  Petebeth le Mar 6 Oct 2015 - 12:53

Manipulation idéologique camouflée



La notion de pensée généralisée et bien-pensante nous saoules depuis des années désormais pour nous faire oublier la notion de race au sein de l'humanité, certes certaines personnes durant l'histoire ont utilisé ce prétexte pour nuire aux autres ou en tout cas ceux qui furent différents mais l'idée même que nous ne pourrions plus évoquer les nuances au sein de l’espèce me gène.

Quel est donc ce concept ?
Il n 'y aurait selon les défenseurs de cette thèse une incompatibilité puisqu'il n'y aurait pas de fondement scientifique au propos d’existence des races pourtant quand on y regarde de plus près cette dernière est définie par le groupe d'individus dont les caractères biologiques sont constants et se conservent par la génération.

.

Selon le dictionnaire, une espèce est un groupe naturel d'individus descendant les uns des autres dont les caractères génétiques, morphologiques et physiologiques, voisins ou semblables, leur permettent de se croiser.
Une race est un groupe d'individus dont les caractères biologiques sont constants et se conservent par la génération, est-ce la cas, à vous de juger.

Ensuite on nous explique qu'ils n'y a que d'infimes différences dans les changements sur l'ADN, j'ai envie de dire heureusement c'est tout de même ce qui nous permets d'appartenir à la même espèce, celle du genre humain.

Qu'elles se soient produites très vite ou non après l'apparition de l'homme moderne n'as que peu ou pas d'importance, notez que même la dessus la notion d'homme moderne est des plus floues dans le monde scientifique.

Ensuite on nous parle d'organes en contact avec l’extérieur, on se fout de qui comme si les différences ne se situaient qu'a ce niveau, bien sur que non, alors même que biologie et culture ne se confondent pas l'un et l'autre mènent dans le temps d'une façon ou d'une autre a une différenciation si elles restent séparées durant suffisamment de temps et non hélas il ne suffit pas de lire ADN, il y a aussi les signaux épigénétiques qui allument ou non certaines séquences.

Ensuite séquence émotion avec le don du sang, quel malhonnêteté d'user de l’empathie pour user de ce prétexte, encore une fois il s'agit de de la même espèce pas d'un rhinocéros qui donne du sang a une fourmis.  

Et oui c'est en se fiant aux apparences bien souvent qu'on reconnais un peuple sur des caractéristiques ethniques (entendez races au sens politiquement non-correct), alors même que parfois des différences existent elles restent des cas isolés, comment nier des évidences en gardant le sourire et bonne conscience.

Ils vous conjurent de savoir de quoi on parle (supposant que si vous pensez le contraire vous êtes un sombre idiot) et décrètent qu'on parle de race lors l'étude d'un seul groupe à la diversité génétique restreinte sur des critères stricts en comparant le cas de l'homme à une sélection faite par l'homme c.a.d. par exemple le chien et/ou la vache qui en effet sont des résultats de sélection par l'humain., faites discernement.Selon eux aucun groupe d'humain n'est assez homogène physiquement ni génétiquement pour pouvoir être qualifiée de 'races' ,peut d'hors et déjà comprendre qu'il s'agit ici d'une vue tout à fait orienté intellectuellement, qui décide ?

Cerise sur le gâteau on vous explique que les nazis pensaient ainsi (comprenez que si vous aussi vous avez des doutes vous ressemblez à un nazi) en utilisant la dénonciation de ce que les Nazis on fait et propagé comme idéologie, ce qui est tout a fait vrai mais en mélangeant subtilement les sujets pour que vous puissiez vous sentir coupable si toutefois vous auriez le malheur de croire a l'existence des races.

Sur la fin et après quelques phrases de bien-pensance  on revient en nous disons que de toute manière nous sommes tous inter-féconds puisque d'une même espèce ...en niant même le fait que 'race' puisse exister en étant assez gonflés pour nous faire croire que ce n'est pas une simple posture idéologique pour réfuter le racisme, lol.

Le seul moment ou on peut les rejoindre c'est quand ils disent que mêmes s'il y avait des races humaines
cela ne justifierait en rien les thèses et actes de certains, je les rejoins.

Je rajouterais que l'existence des races n’empêche en rien une harmonie entre les peuples d'une même espèce, les jeux de mots et d’omissions ne reflètent que le malaise d'une société en perdition qui cherche a se racheter de se pêchers dont elle ne se souviens même plus tout a fait elle-même.

Finalement cherchons ce qui nous rapproches sans nier nos différences qui sont si belles à voir.

Merci de votre lecture


Dernière édition par Pete le Mar 6 Oct 2015 - 16:15, édité 1 fois
avatar
Petebeth
Admin

Messages : 3858
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Grenoble - Blankenberge - Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur http://moncraft.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon meilleur ami me ressemble plus que mon frère

Message  ElVoxar le Mar 6 Oct 2015 - 15:21

Bientôt la fin du mot race? je l’espère...
avatar
ElVoxar

Messages : 1199
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 17
Localisation : 43.710264 ; 7.252804

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum